Bienvenue sur le forum officiel du 3e Régiment de Dragons et de l'EED3

En vous inscrivant vous pourrez retrouver des camarades, visionner des photographies et plonger dans l’historique du régiment. Vous serez aussi informés de la vie de l’Amicale et ses actions. Rejoignez-nous : c’est gratuit !
Nous sommes le Mar 15 Oct 2019 06:30

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Famas 5.56mm
MessagePosté: Lun 22 Déc 2008 23:37 
Hors ligne
Major
Major
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 13 Nov 2008 20:22
Messages: 404
Localisation: BELFORT
Période de présence à STETTEN: ctg 85/10
Grade: 2ème classe
Affectation: ECS/TRANS (Radiotélégraphiste)
switch a écrit:
yannper67 a écrit:
:aD: :aD: bon, si je compte aussi les gants que j'ai laissé trainé sur un fourneau et qui ont pris feu, je dois admettre que ca devait commencer à chiffrer !! -)


j'insiste vraiment
:mrgreen: :mrgreen:


:aD: :aD: .. en creusant bien, je devrais bien encore sortir quelques cadavres des placards !! :asmile: ..

PS : Alors lui, oui, le Grand Blond, mais moi, le Petit Gros :afamas:

_________________
"Ville assiégée par Vauban : ville prise ...
Ville défendue par Vauban : ville imprenable ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Mer 14 Juil 2010 13:59 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 14 Déc 2008 01:26
Messages: 2706
Localisation: Val d'Oise
Période de présence à STETTEN: 94/10 à 95/07
Grade: Brigadier chef
Affectation: Instruction
14 juillet 2010.

Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Mer 14 Juil 2010 16:19 
Hors ligne
Général de Brigade
Général de Brigade
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 20:42
Messages: 3176
Localisation: Nancy
Période de présence à STETTEN: 1993-1994
Grade: Maréchal des Logis
Affectation: EED3/P2 chef de patrouille 3èRD- 1er Spahis
"quels sont les connards qui ont laissé trainer leur FAMAS près du feu" :evil:

:aD:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Jeu 15 Juil 2010 16:07 
Hors ligne
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Inscription: Ven 13 Nov 2009 16:46
Messages: 2039
Période de présence à STETTEN: ctg 95/10
Grade: 1ère classe
Affectation: Peloton des Services (EDI)
switch a écrit:
"quels sont les connards qui ont laissé trainer leur FAMAS près du feu" :evil:

:aD:


Je la sentais pas arriver celle-là :lol2: :lol2:

j'ai eu la même pensée en voyant la photo :awink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Ven 18 Mar 2011 17:21 
Hors ligne
Capitaine
Capitaine
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 20 Déc 2010 22:56
Messages: 986
Localisation: Pas de Calais
Période de présence à STETTEN: 81/08
Grade: brigadier, brigadier chef
Affectation: 4eme escadron
En 1967, l’état-major de l’armée de terre ressentait la nécessité de renouveler son armement léger. Il fallais trouver une arme automatique, allégée au maximum par le choix de matériaux et dotée d’une munition efficace jusqu’à trois cent mètres, pouvant remplacer à la fois le MAS 49/56, le pistolet mitrailleur et même partiellement le fusil mitrailleur.
En 1970, le choix est fixé sur la cartouche de 5,56 mm. L’année 1971 voit la réalisation de dix premiers prototypes de fusil version A.1.
Les versions prototypes vont alors se multiplier. Après des essais constructeurs très prometteurs, vingt-trois prototype en version A.4. sont évalués en 1975 comparativement avec des armes étrangères. A la suite de ces essais comparatifs, le ministre de la Défense décide alors de retenir l’arme française et donne à la MAS quatre ans pour achever l’étude et pour mettre en place les premières armes dans les corps de troupe. Début 1977, la version A.7. est présentée aux essais d’évaluation officielle. Ayant satisfait aux essais, l’arme est adoptée en 1977 par l’état-major de l’armée de terre qui passe aussitôt une première commande de
20 000 fusils.
Deux ans plus tard, après un travail énorme pour passer du stade prototype au stade de la fabrication en grande série, le fusil sort en série. L’objectif ambitieux fixé par le ministre quatre ans plus tôt était atteint.

Image

Un fusil représente au total plus de 200 pièces ; la MAS réalise la fabrication des organes essentiels de l’arme, comme le canon, la boîte de culasse, la masse additionnelle, le levier amplificateur ainsi que tout son assemblage et fait appel à l’industrie privée pour réaliser de nombreux sous-ensembles.
La fabrication du canon reste l’opération la plus spectaculaire. Un tube en acier spécial est tout d’abord percé, alésé, rodé. Un mandrin est introduit dans l’ébauche pour la réalisation des rayures et de la chambre. Le tout passe alors dans la marteleuse pour l’opération de « martelage » à froid. Quatre marteaux en carbure infligent une pression de cent vingt tonnes à raison de mille coups pas minute sur le tube qui s’étire lentement pour arriver, au bout de quelques minutes de ce véritable pétrissage à sa forme définitive. Cette méthode garantit une très grande qualité de l’âme du canon.
Dans la chaîne de fabrication, après usinage, chaque pièce est rigoureusement contrôlée. Les éléments subissent, ensuite, des traitements de surface spéciaux pour diminuer le frottement des pièces. Les sous-ensembles sont assemblés sur la chaîne de montage. Le fusil est enfin réglé et représenté aux tirs de fonctionnement. Ces tirs sont effectués automatiquement dans une gaine de tir. Vingt-cinq cartouches sont tirées au coup par coup et par rafale. Un tir de précision à cent mètres sur affût permet de calculer à partir d’ordinateur la vitesse du projectile et de contrôler le H + L (celui-ci devant être inférieur à 40 cm à 200 m). Enfin, un tir d’endurance est effectué chaque mois sur des armes prélevées dans les différents lots (plus de 6 000 coups et 400 grenades).

Image

Avec ce nouveau fusil FA.MAS tant attendu par l’armée française et digne de ses prestigieux ancêtres, les célèbres fusils Chassepot, Gras, Lebel, la manufacture nationale d’arme de Saint-Etienne a une nouvelle fois confirmé sa vocation traditionnelle et prouvé qu’elle savait allier la tradition aux technique les plus moderne.

Image

article TAM 1981

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Ven 18 Mar 2011 17:26 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
boyaurouge a écrit:
Image

article TAM 1981

-40°C :shock:

Y a qu'en été qu'on pouvait tirer sur le Heuberg :lol2:

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Ven 18 Mar 2011 17:31 
Hors ligne
Capitaine
Capitaine
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 20 Déc 2010 22:56
Messages: 986
Localisation: Pas de Calais
Période de présence à STETTEN: 81/08
Grade: brigadier, brigadier chef
Affectation: 4eme escadron
Bourbon a écrit:
boyaurouge a écrit:
[url=http://www.casimages.com][img]
article TAM 1981

-40°C :shock:

Y a qu'en été qu'on pouvait tirer sur le Heuberg :lol2:

non -40°C à Stetten pas possible :aeek:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Ven 18 Mar 2011 17:33 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
En février 86 c'était chaud : on a eu -37°C :lol2:

Et je crois même qu'il y a eut -39°C l'année suivante :mrgreen:

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Ven 18 Mar 2011 17:51 
Hors ligne
Capitaine
Capitaine
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 20 Déc 2010 22:56
Messages: 986
Localisation: Pas de Calais
Période de présence à STETTEN: 81/08
Grade: brigadier, brigadier chef
Affectation: 4eme escadron
et voici un joli FA.MAS. du 4 eme Escadron

Image

et je vous dit pas rouler sur une vielle grosse moto avec musette, famas, sacoche NBC dur dur!!! :awink:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le FAMAS 5.56mm
MessagePosté: Ven 18 Mar 2011 18:03 
Hors ligne
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Inscription: Ven 13 Nov 2009 16:46
Messages: 2039
Période de présence à STETTEN: ctg 95/10
Grade: 1ère classe
Affectation: Peloton des Services (EDI)
Bourbon a écrit:
En février 86 c'était chaud : on a eu -37°C :lol2:

Et je crois même qu'il y a eut -39°C l'année suivante :mrgreen:


En hiver 1996, ce fut un hiver "doux" (terme réellement employé par nos cadres), car la température minimale fut de -22°C, et la journée, ca montait jusqu'à -5°C. La canicule autrement dit.

Pour fermer cette parenthése HS, Pierre C. nous a dit que les hivers devenaient de moins en moins rude à Stetten (réchauffement climatique ?)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 9  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com