Bienvenue sur le forum officiel du 3e Régiment de Dragons et de l'EED3

En vous inscrivant vous pourrez retrouver des camarades, visionner des photographies et plonger dans l’historique du régiment. Vous serez aussi informés de la vie de l’Amicale et ses actions. Rejoignez-nous : c’est gratuit !
Nous sommes le Mer 16 Oct 2019 12:31

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 09:31 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Vu dans le journal ce jour :

Le 517e Régiment du Train a organisé, hier, l'une de ses dernières prises d'armes publiques avant sa dissolution. Le moment était émouvant.

La dernière fois. Ou presque. Ce jeudi, et avant l'ultime défilé public programmé le 14 juillet prochain, les Castelroussins sont venus rendre hommage à leurs soldats, à l'occasion de la présentation à l'étendard des jeunes engagés volontaires du 517e Régiment du Train, organisée place de l'Hôtel-de-Ville. « La cérémonie était belle. Mais j'aurais vraiment souhaité ne pas vivre ce moment-là », affirmait, après-coup, le sénateur et maire de Châteauroux, Jean-François Mayet. Un sentiment visiblement partagé par les nombreuses personnes qui ont assisté à la prise d'armes.

Dans un peu plus d'un an, le départ du 517e mettra un terme définitif à près d'un siècle de présence militaire et le choc s'annonce rude.

Retour à cette présentation à l'étendard. Elle concernait les trente-cinq recrues - dont trois jeunes filles - qui viennent de découvrir la vie militaire à travers un apprentissage de trois mois. « Quand l'étendard passera devant vous, je vous demande de penser à notre pays et à nos camarades qui sont tombés au champ d'honneur, a déclaré le colonel Olivier Mehu, chef de corps et délégué militaire départemental. Sans concession mais avec bienveillance, vos frères d'armes vous accueillent. La France, quant à elle, vous regarde avec gratitude. Elle compte sur vous. »

Les brigadiers chefs Fabien Bellune, Thierry Cissé, Alain Chivot et Samuel Fressard ont reçu la médaille d'or de la Défense nationale ; le lieutenant Bouda d'Avancy a reçu une lettre de félicitations.

Bruno Mascle


http://www.lanouvellerepublique.fr/indr ... ee-d-adieu

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Ven 8 Avr 2011 08:37 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Vu dans le journal de ce jour :

Pour le 517e RT, le compte à rebours a commencé

La Martinerie. Dans un peu plus d'an, le régiment, installé depuis 1998 aura cessé d'exister. Son chef de corps, Olivier Méhu, évoque l'échéancier.

Les histoires d'amour finissent mal, mon général. Entre l'agglomération castelroussine et son armée, la relation durait depuis près d'un siècle. Elle s'achèvera donc en juin 2012. Pas de divorce. Mais une séparation contrainte et forcée qui ne manquera pas d'avoir de grosses répercussions sur l'activité économique du département. En attendant, évoquons l'échéancier en compagnie du chef de corps du 517 e Régiment du Train, Olivier Méhu.

Les prises d'armes.
« Nous serons à Déols, le 13 juillet, et à Châteauroux, le 14 juillet. Ce seront, a priori, nos dernières sorties publiques. En septembre, nous célébrerons l'anniversaire du régiment, avant la fête du Train, traditionnellement organisée en mars. »

Vers Auxonne ou Nîmes

Les effectifs
« Jusqu'en mai 2012, ils resteront à peu près les mêmes, de l'ordre de 760 personnes. »

Les affectations.
Pour la grande majorité des militaires de la Martinerie, la future affectation est déjà connue : ce sera le 511e RT à Auxonne (Côte-d'Or) ou le 503e RT de Nîmes (Gard). « Ceux qui vont à Auxonne ou à Nîmes le savent déjà », poursuit Olivier Méhu. D'autres mutations sont aussi prévues à Toul et à Montlhéry.
Pour le jeune chef de corps, par ailleurs délégué militaire départemental, le but suprême est « de ne mettre personne à la porte, aussi bien chez les personnels militaires que civils. » Gouverner, c'est prévoir. Au 517 e , on prépare la prochaine dissolution ou les départs en opérations extérieures avec le même soin méticuleux.
Dernière interrogation : connaît-on le nombre de militaires du 517 e RT qui ont déclaré leur intention de quitter l'armée ? Ils seraient quatre-vingts, pour le moment. Mais ils ont encore le temps et le droit de changer d'avis.

Ce qu'ils en pensent

Valérie, 41 ans,Le Poinçonnet
« Pour moi, la disparition du 517 e , ce sont des maisons à vendre, des pertes d'emplois civils et de grosses interrogations sur l'avenir du CSA - Club sportif de l'armée. Une structure qui représente de très nombreux adhérents dont 150 gymnastes. Je suis très sensibilisée au problème puisque ma fille est licenciée là-bas. Faute d'informations précises sur l'avenir du site après le départ du régiment, il est difficile de se battre. »

Jacques, 67 ans, Châteauroux
« La première idée qui me vient à l'esprit ? C'est encore un truc qui part de Châteauroux. Sans être un fan intégral de l'institution militaire, je ne peux que regretter, comme tout le monde, le départ du 517 e Régiment du Train. Une fois de plus, nous sommes obligés de constater que Châteauroux continue à se dégarnir. C'est dommage, les militaires faisaient vraiment partie du paysage et ils étaient les porteurs d'une vieille tradition. »

Gilbert, 62 ans, Montierchaume
« Vraiment regrettable, ce sont des familles qui s'en vont, un pan économique qui fiche le camp. Je n'ai absolument rien contre les Chinois mais l'école chinoise annoncée à La Martinerie ne pèsera pas du tout du même poids. 1.200 militaires, cela représente 500 familles, des écoles qui vont fermer, des maisons à vendre mais qui ne trouveront pas d'acheteurs. Pendant cinq à six ans, il faut s'attendre à connaître une sacrée récession. »

Le billet

Ils s'en vont
Printemps 2008. Les premières rumeurs sur la nouvelle carte militaire commencent à transpirer dans les médias. Certains élus, dans l'est du pays notamment, partent alors sabre au clair, manifester leur colère dans la rue. Fidèles héritiers de Foch, ils choisissent d'attaquer quand point la difficulté. Une tactique qui sera, en certains endroits, couronnée de succès. Dans l'Indre, nos élus vont adopter la position totalement inverse. Aucun mouvement de rue, aucune union sacrée pour défendre l'étendard du 517 e menacé. Un silence assourdissant. Le résultat, on le connaît. Dans quinze mois, les « tringlots » prendront d'autres directions. Nous laissant avec nos souvenirs, nos regrets, nos maisons de retraite et nos musées...

La question
Que deviendra le drapeau du 517e RT après la dissolution du régiment ?
:arrow: La réponse est fournie par le colonel Olivier Mehu, chef de corps du 517 e . « Le dernier jour avant la disparition définitive, notre étendard sera roulé. Il prendra ensuite la direction de l'hôtel des Invalides, à Paris. » Ce fameux étendard sera conservé au milieu des drapeaux, étendards et fanions des autres unités disparues de l'armée française, au sein du département des Emblèmes.

Le chiffre

195
C'est le nombre de soldats du 517 e Régiment du Train qui sont actuellement en mission en Afghanistan, au Liban, en Côte d'Ivoire et au Kosovo. Pour les « Kosovars » notamment, l'heure du retour s'apprête à sonner. Des hommes seront à nouveau « projetés en opération extérieure », suivant le terme militaire, au début de l'année 2012.
Rappelons par ailleurs que le 517 e RT emploie encore trente-deux civils. Cinq de ces personnels civils viennent d'obtenir leur reclassement. Le but final est de ne procéder à aucun licenciement.

Bruno Mascle


sources : http://www.lanouvellerepublique.fr/ACTU ... a-commence

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Sam 9 Avr 2011 10:33 
Hors ligne
Général de Brigade
Général de Brigade
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 20:42
Messages: 3176
Localisation: Nancy
Période de présence à STETTEN: 1993-1994
Grade: Maréchal des Logis
Affectation: EED3/P2 chef de patrouille 3èRD- 1er Spahis
"Le but final est de ne procéder à aucun licenciement"

petit détail non précisé dans l'article:

le personnel civil au 3ème refus de mutation, se verra licencié...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mer 27 Avr 2011 08:23 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Militaire, c'est toujours un métier d'avenir
NRCO du 27/04/2011


La Martinerie. Le 517e Régiment du Train a accueilli un stage ouvert à des adolescents venus de toute la France. La parole était à la jeunesse.

Le service national n'existe plus. Mais les périodes militaires d'initiation à la Défense nationale sont toujours d'actualité. Vingt-huit adolescents, âgés de 16 à 24 ans, viennent d'y participer, à La Martinerie. Un moment particulier qui a fait l'unanimité.
Marseille, Hendaye, Pas-de-Calais, Creuse : ils et elles venaient de partout. Placée sous la responsabilité de l'adjudant Yannick Robin, pur Berrichon, natif d'Argenton, la jeune troupe a eu droit à un riche programme : entre le lever intervenant à 6 h et le coucher programmé à 23 h, les participants avaient droit à des tests écrits, ainsi qu'à des courses d'orientation, du bivouac et du campement. Sans oublier de nombreuses heures de sport.
« Ces jeunes ambitionnent à terme d'embrasser la carrière militaire. Il est donc important de ne pas leur mentir sur ce qui pourrait devenir leur prochaine profession, souligne Yannick Robin. En une semaine, le rythme est forcément très dense. Mais nous avons eu affaire à une promotion très motivée. Personne n'a rechigné. » Il fallait un major de promotion. Et le gagnant est... Joan Luce, 20 ans, de Gap. « Je suis fier de moi ! Et je suis persuadé que cette semaine va beaucoup m'aider. J'ai découvert et apprécié la vie en caserne, la discipline mais aussi la camaraderie qui permet au groupe d'avancer. » Joan intégrera la Sécurité civile, en juin. Et il gardera un bon souvenir de son séjour castelroussin : « C'est un peu plat. Mais j'ai quand même bien aimé ».
La parole maintenant à celle qui a décroché la deuxième place. Élodie Jesson a 19 ans et elle vient de Picardie : « Lever tôt, coucher tard, je m'attendais à quelque chose de plus relax. Mais c'est un bon condensé de la vie militaire. Après cette semaine, c'est décidé, je vais tenter l'école de sous-officiers de Saint-Maixent. Et pourquoi pas ensuite intégrer le Train ? ». Pas de doute : à Châteauroux, viennent de naître de belles vocations.

Pratique
Pour tous renseignements
concernant les préparations
découvertes du milieu militaire
organisées par l'armée
de Terre : www.recrutement.
terre.defense.gouv.fr

Bruno Mascle

Sources et photographies : http://www.lanouvellerepublique.fr/indr ... r-d-avenir

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mer 27 Avr 2011 08:25 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
A la différence du 517 e RT, le Centre d'instruction élémentaire de conduite (CIEC) ne disparaîtra pas. Il émigrera à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne).

NRCO du 27/04/2011

C'est l'effet dominos. Le 517 e Régiment du Train appelé à disparaître, le Centre d'instruction élémentaire de conduite (CIEC), installé depuis 1992 à La Martinerie, va devoir trouver une nouvelle terre d'accueil. L'endroit est déjà connu : il s'agira de la cité de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne).
700.000 kilomètres parcourus et 2.000 permis délivrés par an, 100 véhicules dont 37 VL et 35 camions : les « stats » de cette structure qui dépend des écoles militaires de Bourges, sont impressionnantes. Dirigé depuis juin 2010 par le capitaine Dominique Dupuy, le 1 er escadron - quatre autres centres fonctionnent à Monthléry, Sissonne, Mourmelon et La Valbonne - emploie 59 personnes. Une vraie fourmilière à la mission bien établie : permettre à des stagiaires venant en grande partie du Sud-Ouest, de décrocher en une quinzaine de jours, leurs permis VL, PL, moto ou transports en commun.

Manque à gagner pour les garages civils
« Les effectifs militaires se montent actuellement à deux officiers, vingt-neuf sous-officiers et dix militaires du rang, souligne le capitaine Dupuy. Nous avons dix-huit personnels civils. L'ensemble des militaires devrait prendre la direction de Castelsarrasin. Certains des civils vont aussi effectuer le déplacement. Nous nous activons pour essayer de reclasser les autres. » Mi-locataires, mi-propriétaires, les militaires du CIEC partiront avec leurs cinquante-cinq enfants. Dans l'Indre, deux classes de plus sont donc appelées à fermer. Pour les garages civils de l'agglomération castelroussine, le manque à gagner s'annonce aussi important puisque la maintenance, la réparation et les différents contrôles techniques de tous les véhicules du 1 er escadron se font à l'extérieur du régiment. Logiquement, la date de fermeture du CIEC coïncidera avec la disparition du 517 e : le déménagement sera terminé le 30 juin 2012. Une autre page, moins connue, de l'histoire militaire départementale, aura alors été tournée. Il est déjà « permis » de la regretter.

Bruno Mascle

Sources et photographies : http://www.lanouvellerepublique.fr/indr ... -juin-2012

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mer 27 Avr 2011 12:47 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 11 Nov 2008 12:26
Messages: 2575
Localisation: 84
Période de présence à STETTEN: 1982-1987
Grade: Marechal Des Logis
Affectation: Escadron porté - 1er esc - ECS Trans
Bourbon a écrit:
Militaire, c'est toujours un métier d'avenir
NRCO du 27/04/2011


La parole maintenant à celle qui a décroché la deuxième place. Élodie Jesson a 19 ans et elle vient de Picardie : « Lever tôt, coucher tard, je m'attendais à quelque chose de plus relax.




Tu espérais quoi Poulette ? que l'on vienne te démaquiller et te border le soir
Ainsi que des croissants avec ta crème de jour au réveil de 9h00 ? :amad:

Image

Pauvre France !

_________________
Cavalier le matin, Blindé à midi, Déchenillé le soir!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mer 27 Avr 2011 12:57 
Hors ligne
Général de Brigade
Général de Brigade
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 20:42
Messages: 3176
Localisation: Nancy
Période de présence à STETTEN: 1993-1994
Grade: Maréchal des Logis
Affectation: EED3/P2 chef de patrouille 3èRD- 1er Spahis
dans la fosse à tanches :lol2:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mer 27 Avr 2011 12:58 
Hors ligne
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Inscription: Ven 13 Nov 2009 16:46
Messages: 2039
Période de présence à STETTEN: ctg 95/10
Grade: 1ère classe
Affectation: Peloton des Services (EDI)
J'te ferais camper ça sur le Heuberg moi..... :anocool: :anocool:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mer 27 Avr 2011 14:28 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 14 Déc 2008 01:26
Messages: 2706
Localisation: Val d'Oise
Période de présence à STETTEN: 94/10 à 95/07
Grade: Brigadier chef
Affectation: Instruction
Tout passe, tout casse, tout lasse ... et surtout tout change, mais bientôt on aura des GI-JOE que sur console, plus de terrain.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mar 21 Juin 2011 09:05 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Vidéo de passation de commandement à l'ECL du 517e RT
http://www.lanouvellerepublique.fr/indr ... t-du-Train

Il y a un nom qui devrait vous rappeler quelqu'un (surtout les anciens de 96-97)

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com