Bienvenue sur le forum officiel du 3e Régiment de Dragons et de l'EED3

En vous inscrivant vous pourrez retrouver des camarades, visionner des photographies et plonger dans l’historique du régiment. Vous serez aussi informés de la vie de l’Amicale et ses actions. Rejoignez-nous : c’est gratuit !
Nous sommes le Mer 21 Aoû 2019 01:29

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mar 21 Juin 2011 20:35 
Hors ligne
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Inscription: Ven 13 Nov 2009 16:46
Messages: 2039
Période de présence à STETTEN: ctg 95/10
Grade: 1ère classe
Affectation: Peloton des Services (EDI)
C'est le fils du dernier Chef de Corps ? :aD:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Mar 21 Juin 2011 20:37 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Aucune idée :aroll:

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Dim 3 Juil 2011 08:41 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Trente-neuf nouveaux soldats au 517e RT

La présentation à l'étendard des jeunes engagés volontaires du 517 e RT, incorporés en avril 2011, s'est déroulée hier après-midi dans la cour de l'abbaye de Déols. Cette prise d'armes était coprésidée par Michel Blondeau, maire de Déols, et le colonel Olivier Méhu, délégué militaire départemental, commandant d'armes de la place de Châteauroux et chef de corps du 517 e régiment du train. Cette cérémonie de présentation à l'étendard représente, pour les engagés, l'aboutissement et la réussite à leur formation générale initiale.
Ces recrues sont au nombre de 39, dont cinq femmes. Tous ont progressivement découvert l'univers militaire, au cours de cette formation. Celle-ci comprenait des apprentissages généraux, techniques et tactiques. Il s'agissait aussi, pour la plupart, de la découverte de la vie en collectivité et en campagne, des notions de camaraderie, de volonté et d'abnégation.

Image

Sources : http://www.lanouvellerepublique.fr/indr ... au-517e-RT

:arrow: PS : il s'agissait de la dernière présentation à l'étendard avant la dissolution du régiment...

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 11:05 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Article paru ce jour dans la Nouvelle République du Centre...

Démantèlement, opérations extérieures... Comment le 517 e RT va-t-il gérer ses six derniers mois d'existence ? Réponses avec le colonel Méhu.

Image
Le colonel Olivier Méhu, chef de corps du 517 e RT. - (dr)

Le 517 e Régiment du Train sera le dernier régiment opérationnel à fermer, le 30 juin, dans le cadre du plan de restructuration militaire engagé en 2008 par l'État. Le colonel Olivier Méhu, chef de corps du régiment, en a la charge.

Le 517 e RT est-il encore engagé sur des opérations extérieures ?
Nous avons onze hommes en opex, quatre en Afghanistan, dont mon chef du bureau opération et le reste au Liban, en Côte d'Ivoire et au Kosovo. Une quinzaine d'hommes partiront au mois de mai, dont une dizaine pour l'Afghanistan.

Où en êtes-vous de la reconversion du personnel ?
Il y a actuellement 663 personnels sur la base, dont 17 civils. Il y en avait 37 quand j'ai pris mon commandement. Nous arrivons à trouver des postes pour tout le monde. Je n'ai pas d'inquiétude sur les reclassements.

Quel est le calendrier du départ des militaires ?
L'équipe enduro de l'armée de Terre part avec ses dix personnels le 6 février à Nîmes ; 130 militaires partiront en mai à Auxonne, près de Dijon ; 160 autres partiront mi-juin à Nîmes. Au mois de février, 80 % des militaires sauront où ils vont. Vingt et un personnels, administratifs, électriciens, comptables resteront jusqu'à fin octobre. Ces liquidateurs seront basés à la 12 e Bsmat. Nous avons 600 m 3 de matériel à transférer, 450 m 3 de mobilier et 150 m 3 de matériel technique. Sans oublier trois cents véhicules, de la moto au porte char.

Comment va se passer la transmission du site ?
Nous ne sommes que locataires. Les 300 hectares (200 bâtiments érigés pour un total de 190.000 m 2 ) sont la propriété de France domaine qui cède l'ensemble à la Cac pour l'euro symbolique. Jusqu'au 30 juin, je renforce la sécurité avec la mise en place de rondes et la présence de chiens pour éviter les vols, notamment de métaux. La date de cession à la Cac sera vraisemblablement repoussée à fin août. Nous ferons en sorte qu'il n'y ait pas de possibilité d'accidents après notre départ.

Comment ?
Tout ce qui pourrait représenter un danger sera démonté, comme les grues ou escaliers. Ou le parcours du combattant comblé...

Vous allez dépolluer ?
La cession pour l'euro symbolique ne le prévoit pas. Il existe trois types de pollution sur le camp. La pollution pyrotechnique causée par les bombardements alliés durant la dernière guerre. Une décharge enterrée par les Américains en 1967, sur quatre hectares dans la zone nord-est, et une pollution provoquée par des feux dans la zone sud.

Comment vivez-vous la disparition du 517 e RT ?
Humainement et professionnellement parlant, c'est ce qu'il y a de plus difficile à faire... On ne commande qu'une fois un régiment. Il faut écrire le scénario tous les jours. Notre finalité de militaire, ce n'est pas de fermer un régiment. Oui, c'est un crève-coeur ! Mais ma mission est d'assurer que tout le monde garde les pieds sur terre, que ce régiment soit pleinement opérationnel, en toutes circonstances.

Combien coûte le démantèlement ?
Je n'ai aucune idée du montant. Tout est financé par l'infrastructure de la défense.

Avez-vous des informations sur les projets de reconversion du site ?
Je sais ce que vous savez déjà. Pas plus. Mon devoir est que ce site soit préservé après notre départ. Il y a eu six visites de Chinois depuis ma prise de fonction. Le déménagement de l'école de Niherne est un projet sérieux. Ils veulent vraiment ouvrir en septembre 2012. Pour le reste, je n'en sais pas plus. Je n'ai pas toutes les réponses aux questions. Il y a encore beaucoup de points d'interrogations...

Propos recueillis par Xavier Benoît

http://www.lanouvellerepublique.fr/indr ... rrogations

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Jeu 24 Mai 2012 09:00 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Le 517 e RT a rendu son arme

Image
Déols. Le 517e régiment du train, c’est fini. L’ultime prise d’armes a eu lieu hier, à La Martinerie. L’étendard du million d’éléphants a été replié. Solennité et émotion.

Dans quelques minutes, vous défilerez une dernière fois derrière votre étendard, puis les plis de celui-ci seront roulés, consacrant symboliquement sa disparition de l'ordre de bataille de l'armée de terre. Il est 16 h 30. Le général Ract-Madoux, patron de l'armée de terre française, entame son discours devant les soldats, alignés autour de la place d'arme de la caserne de la Martinerie.

La cérémonie a débuté depuis une demi-heure. Il y a eu les honneurs à l'étendard, puis la revue des troupes, ponctués par la musique de la brigade d'infanterie de marine de Poitiers.
Dans quelques minutes, les soldats se déplaceront devant la statue de l'éléphant, emblème du régiment, pour procéder à la cérémonie de roulage de l'étendard.
16 h 50 : ultime défilé dans l'allée centrale. Une dernière fois, le bitume de La Martinerie est frappé du pas rythmé des militaires. Le colonel Méhu, chef de corps du 517e, récupère l'étendard pour le remettre au général. Puis, les officiers du régiment s'approchent et procèdent au roulage. Il fait chaud, l'instant est solennel, l'émotion affleure derrière les visages graves.
17 h : c'est fait. Un soldat s'éloigne, l'étendard roulé dans les bras. C'est l'image de la fin. On retiendra ces mots du général Ract-Madoux : « Dans quelques semaines, Châteauroux va rejoindre la trop longue liste des villes de France à forte tradition militaire ayant perdu leur statut de ville de garnison au fil de notre histoire. »
Hier après-midi, en effet, un siècle d'histoire militaire s'est éteint à La Martinerie.

A suivre

L'étendard du Régiment du million d'éléphants sera rapatrié à Paris au cours d'une cérémonie qui aura lieu le 31 mai, aux Invalides. A la caserne de La Martinerie, le démantèlement et le déménagement du régiment va se poursuivre jusqu'au 31 juin, date de la fermeture définitive de la caserne.

Source et photo (DR) : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... u-son-arme

Voir aussi :
:arrow: la vidéo : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... l-etendard
:arrow: http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... e-mobilite
:arrow: http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... enaitra-il

_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le 517e régiment du Train fête les 204 ans de son arme
MessagePosté: Ven 25 Mai 2012 10:11 
Hors ligne
Membre décédé
Membre décédé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 17:45
Messages: 3608
Localisation: Charente-Maritime
Période de présence à STETTEN: ctg 86/02 - réformé le 23 octobre 1986
Grade: 1ère classe
Affectation: ECS/PREM chauffeur PL
Pour ceux qui sont intéressés le journal spécial présence militaire dans l'Indre (La Martinerie) est consultable à : http://www.indre.fr/actualites/merci


_________________

Ancien de la 86/02 - ECS/PREM
Secrétaire de l'Amicale du 3e Dragons et de l'EED3
Site internet : http://www.3emedragons.fr


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com