Bienvenue sur le forum officiel du 3e Régiment de Dragons et de l'EED3

En vous inscrivant vous pourrez retrouver des camarades, visionner des photographies et plonger dans l’historique du régiment. Vous serez aussi informés de la vie de l’Amicale et ses actions. Rejoignez-nous : c’est gratuit !
Nous sommes le Mer 18 Oct 2017 11:23

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dissolution du 110° RI
MessagePosté: Jeu 31 Oct 2013 19:41 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 11 Nov 2008 12:26
Messages: 2575
Localisation: 84
Période de présence à STETTEN: 1982-1987
Grade: Marechal Des Logis
Affectation: Escadron porté - 1er esc - ECS Trans
Dépêche AFP 31/10/2013 :acry: :acry:

La Brigade franco-allemande (BFA), hautement symbolique de la réconciliation entre Paris et Berlin, est à son tour touchée par les restructurations de la défense, avec l’annonce jeudi de la dissolution courant 2014 d’un régiment français basé en Allemagne.

La décision de dissoudre le 110e régiment d’infanterie stationné à Donaueschingen (Bade-Wurtemberg), qui regroupe environ 1.000 personnes, n’entame pas pour autant «le plein engagement de la France dans la BFA», a assuré le ministère de la Défense.

Les contraintes budgétaires ont toutefois conduit la France à écorner le symbole. La BFA semble en effet payer un engagement limité depuis sa création en 1989, au delà de la simple représentation, en raison notamment des difficultés à la déployer sur le terrain.

La décision de dissoudre le 110e RI est dictée, selon le ministère de la défense, par la nécessité de faire «des choix difficiles quant aux formats» des forces armées. Elle a, selon Paris, «fait l’objet d’une information préalable» de la partie allemande.

Dès l’annonce du gouvernement français, le ministre allemand de la Défense, Thomas de Maizière, a cependant «regretté» la décision de dissoudre une unité qui «a contribué durant de nombreuses années et avec succès à l’amitié franco-allemande».

Côté allemand, la dissolution du 110e RI signifie le départ de 850 militaires et 150 civils et de leurs familles de cette petite ville du sud de l’Allemagne.

Créée en 1989, la Brigade franco-allemande, dont l’état-major est basé à Mullheim (Allemagne), compte environ 4.800 hommes des deux côtés du Rhin. Elle a notamment été engagée au Kosovo et en Afghanistan. Un bataillon allemand est basé depuis 2010 à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg.

Le sort du 110e RI était en suspens depuis plusieurs semaines et la décision française très attendue en Allemagne.

«S’adapter aux nouveaux besoins»

Le 30 septembre, le gouvernement avait annoncé une première série de restructurations dans la défense française, avec notamment la dissolution d’un régiment stationné à Carpiagne (Bouches-du-Rhône)- le 4e régiment de dragons (RD) -, dans le cadre de la nouvelle Loi de programmation militaire (LPM).

«Un seul cas avait été réservé jusqu’à ce jour pour s’assurer d’échanges préalables approfondis avec nos partenaires allemands», celui du 110e régiment d’infanterie, rappelle la Défense dans un communiqué.

Interrogé le 21 octobre au Sénat, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, avait réaffirmé l’attachement de la France à la BFA, tout en soulignant la nécessité de la réformer : «La brigade franco-allemande, outil indispensable de coopération, n’est pas remise en cause, même s’il faut l’adapter aux nouveaux besoins».

A ce titre, «un nouveau régiment aux capacités d’action supérieures, sera rattaché à la BFA afin de renforcer son efficacité opérationnelle», souligne le ministère de la Défense. La France conservera en outre «un niveau d’effectif stationné en Allemagne équivalent à celui des forces allemandes stationnées en France», soit «environ 500 personnels».

Selon le ministère, «l’optimisation de la brigade» fait par ailleurs «l’objet d’une concertation entre Berlin et Paris» pour «renforcer son efficacité et ses perspectives d’emploi au profit de la défense européenne».

La dissolution d’un régiment de la BFA intervient alors que la France tente de relancer la coopération de défense en Europe, à laquelle un Conseil européen doit être consacré mi-décembre.

Un «dispositif d’accompagnement social personnalisé» doit par ailleurs être mis en place pour aider au reclassement des personnels du 110e régiment d’infanterie. Dispositif qui doit notamment permettre «que le personnel ait la priorité dans le choix de sa future affectation».

La Brigade franco-allemande avait été à l’honneur le 14 juillet dernier sur les Champs-Elysées, à l’occasion du 50e anniversaire du traité de l’Elysée.

_________________
Cavalier le matin, Blindé à midi, Déchenillé le soir!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dissolution du 110° RI
MessagePosté: Jeu 31 Oct 2013 21:12 
Hors ligne
Major
Major

Inscription: Mer 12 Aoû 2009 09:38
Messages: 465
Localisation: sur la côte, Pas de Calais
Période de présence à STETTEN: 1982
Grade: aspirant
Affectation: 1er escadron, 2ème Peloton
Encore une bien triste nouvelle, ici sur la côte d'opale ou le régiment a servi, notamment en mai juin 1940 à la citadelle de calais auprés des anglais, ou encore à Dunkerque dont il est " le Régiment", son dépôt est toujours le long du canal de Furnes en pleine ville, cela fera encore un pan de notre histoire qui disparaitra après le 515eme RT, le 7ème Régiment de Chasseurs, le 17 ème RA, l'escadron 1/5 de Gendarmerie mobile, les différents centre mobilisateurs, la BA 103 de Cambrai "René Mouchotte", la base radar de Doullens j'en oublie c'est sûr ! il ne reste qu'un vague ERM à Douai et un embrion de 43 ème Régiment multi armes otan je ne sais quoi ... quelle Tristesse ! :aoops2:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dissolution du 110° RI
MessagePosté: Mar 5 Nov 2013 16:38 
Hors ligne
Général de Brigade
Général de Brigade
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 20:42
Messages: 3175
Localisation: Nancy
Période de présence à STETTEN: 1993-1994
Grade: Maréchal des Logis
Affectation: EED3/P2 chef de patrouille 3èRD- 1er Spahis
à quoi ça sert un régiment, de nos jours, ma pauvre Lucette?

investissons dans les valeurs d'avenir: chômage de masse, assistanat et financement des communautarismes


_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dissolution du 110° RI
MessagePosté: Mer 6 Nov 2013 23:22 
Hors ligne
Major
Major

Inscription: Mer 12 Aoû 2009 09:38
Messages: 465
Localisation: sur la côte, Pas de Calais
Période de présence à STETTEN: 1982
Grade: aspirant
Affectation: 1er escadron, 2ème Peloton
Sans oublier les portiques de l'écotaxe ! :afamas: 'bonnet rouge)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dissolution du 110° RI
MessagePosté: Sam 15 Mar 2014 05:21 
Hors ligne
Adjudant-Chef
Adjudant-Chef
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Mai 2010 12:07
Messages: 301
Période de présence à STETTEN: 1974-1982
Grade: maréchal des logis
Affectation: atelier régimentaire chars M74.AMX 30.30D. 10 .13 roues GBC8KT .TBU.jeep .CAR 45pl 30pl .ex ex
c'est pour bientôt, ce sera dans les livres d'histoires ."


wikipedia:il y a u des hommes déguisé de vert armée jusqu’au dent avec des engins que l'on appelé char .il reste le musé de saumur ou il y a des mannequins habillé en militaire ,et des engins avec chenilles et roues .il en existe en bois de l'an mille en ferrail années 1900. les armes de la lance aux canon monté sur des véhicules à chenilles exemple le 3 régiment de dragons stationné à stetten AKM en Allemagne disparu en 1996.et les forums de ces régiment disparu aussi après l'extinction de ces hommes appelé soldat. :acool:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dissolution du 110° RI
MessagePosté: Sam 15 Mar 2014 10:05 
Hors ligne
Brigadier-Chef
Brigadier-Chef
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 1 Fév 2013 11:21
Messages: 75
Localisation: Ile de France
Période de présence à STETTEN: 1977-1980
Grade: MDL,MDL/C,Adj,S/Lt,Lt,Cne,Cdt,LtC
Affectation: EI,1er,5e
On en revient toujours à la même solution de facilité, lorsqu'il s'agit d'assurer les fins de mois; on taille dans la seule catégorie de la fonction publique qui ne descendra jamais dans la rue: les militaires.
Dans bien des domaines celle-ci est en sur-effectif, tout le monde le sait, mais là si d'aventure l'on s'avisait de "tailler" dans le gras ce serait une autre paire de manches....
Par ailleurs quand on voit le coût annuel pour la collectivité de quelques intermittents du spectacle, qui terrorisent déjà tout le monde en descendant dans la rue au seul bruit d'une éventuelle révision de leur statut...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com