Bienvenue sur le forum officiel du 3e Régiment de Dragons et de l'EED3

En vous inscrivant vous pourrez retrouver des camarades, visionner des photographies et plonger dans l’historique du régiment. Vous serez aussi informés de la vie de l’Amicale et ses actions. Rejoignez-nous : c’est gratuit !
Nous sommes le Ven 19 Juil 2019 08:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le MAS36
MessagePosté: Jeu 25 Déc 2008 23:40 
Hors ligne
Lieutenant
Lieutenant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 31 Oct 2008 15:22
Messages: 852
Localisation: meurthe et moselle (Lorraine)
Période de présence à STETTEN: 1982/1983 (06)
Grade: militaire du rang
Affectation: e c s / p d r e
lorsque j étais bidasse en 82 83 on avait les vieux mas 36 comme fusils d instruction juste avant de tirer avec les mas 49/56 puis au courant du service les famas nous on ete donné

_________________
Si ça continu, il faudra que cela cesse !!!


Dernière édition par fcys14 le Ven 26 Déc 2008 02:57, édité 1 fois.
Titre plus explicite


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS 36
MessagePosté: Ven 26 Déc 2008 02:58 
Hors ligne
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 3 Nov 2008 09:36
Messages: 651
Localisation: Normandie
Période de présence à STETTEN: 1993-1994
Grade: Maréchal des logis
Affectation: Escadron d'éclairage divisionnaire n°3
Tu peux également détailler cette arme si tu t'en sent capable :asmile:

_________________
R.A.S dans le talweg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Ven 26 Déc 2008 11:48 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 11 Nov 2008 12:26
Messages: 2575
Localisation: 84
Période de présence à STETTEN: 1982-1987
Grade: Marechal Des Logis
Affectation: Escadron porté - 1er esc - ECS Trans
Image


I) Renseignements numériques:
Longueur de l'arme:
1020 mm
Longueur de l'arme avec baïonnette:
1290 mm
Longueur du canon:
575 mm
Longueur de la ligne de mire:
588 mm
Hauteur:
/
Poids à vide:
3,720 kg
Poids à vide avec baïonnette:
3,890 kg
Poids chargé:
3,850 kg
Poids chargé avec baïonnette:
4,020 kg
Contenance du magasin:
5 cartouches
Calibre:
7,5 mm
Munition:
7,5x54
Cartouches utilisées:
mle1929 C à balle ordinaire O (balle de à bout pointu en plomb chemisé de maillechort
de 9 g, étui laiton, charge de 2,75 g de poudre BF)

mle1929 C à balle tracante-ordinaire TO (balle à bout pointu en plomb chemisé de laiton
de 9,5 g, godet traceur, étui laiton et charge de 2,75 g de poudre BF)

mle1929 C à balle perforante P (balle à bout pointu en plomb chemisé de laiton
de 9,4 g, noyau en acier, étui laiton et charge de 2,75 g de poudre BF)

mle1929 C à balle tracante-perforante TP (balle à bout pointu en plomb chemisé de laiton
de 9,4 g, noyau en acier, godet traceur, étui laiton et charge de 2,75 g de poudre BF)

mle1929 D à balle lourde mle 1933 D (balle de 12,4 g pour le tir dans les armes automatiques)

mle1929 C à balle incendiaire I (balle de 10,5 g)

de tir réduit Balplast (étui laiton, balle plastique dite "balplast" de couleur orange de 1,5 g
et charge de 0,6 g de poudre BS 50 ou 0,70 g de poudre BPa)

mle F1 de tir réduit mle 1961 (étui aluminium, balle plastique dite "balplast" de couleur orange de 1,25 g
et charge de 0,6 g de poudre BS 50 ou 0,70 g de poudre BPa)

mle1937 de tir à blanc (balle à bout rond en carton)

mle1958 M et mle F1 de tir à blanc (cartouche en plastique de couleur blanche
à charge de 0,6 g de poudre BS 50 ou 0,80 g de poudre BPa)

mle1929 C inerte de manipulation
Rayures:
4 à droite ou à gauche au pas de 270 mm
Vitesse initiale (Vo):
850 m/s
Energie initiale (Eo):
325 kg/m
Vitesse pratique de tir:
10 à 15 coups/min
Portée pratique:
200 m (hausse de combat ou but en blanc)
Portée utile maxi:
400 m
Pénétration:
/
Perforation:
12 mm d'acier à 100 m- 3 mm d'acier à 400 m (avec cartouche mle1929 C à balle perforante P)

II) Caractéristiques générales:
Classification:
arme individuelle d'épaule, non automatique
Subdivision:
fusil d'infanterie
Utilisation:
tir aux distances moyennes à longues
Canon:
rayé, chambre pour étui tronconique à gorge
Système moteur:
action directe du tireur
Système de fermeture:
culasse calée à verrou fixe
Alimentation:
manuelle, magasin intégré, introduction directe
Système de détente:
simple par détente-gâchette, détente à double bossette
Système de percussion:
percussion rectiligne, armé culasse fermée
Extraction:
extracteur à action normale, lame ressort à griffe
Ejection:
fixe projetant, porté par le mécanisme de détente
Sécurités:
au verrouillage par la rampe hélicoïdale de la culasse
Sûretés:
aucune (position de sûreté: chambre vide, magasin approvisionné)
Appareils de pointage:
hausse à oeilleton, planchette et curseur (100-1200 m)

guidon rectangulaire sur embase
Accessoires à la puissance de feu:
arrêt du tir culasse ouverte, Tromblon VB pour lancement de grenades à fusil
Baïonnette:
baïonnette modèle 1936
Marquages:
sur la boîte de culasse (fabricant et modèle, calibre, matricule)

sur le canon (année de fabrication ou de recanonnage)
Finition:
arme peinte en noir sauf la culasse qui est phosphatée (1° type) ou arme entièrement phosphatée (2° type)
Fabricants:
Manufacture d'armes de St-Etienne

Manufacture d'armes de Châtellerault (uniquement pour pièces et réparations)

Manufacture d'armes de Tulle (uniquement pour pièces et réparations)
Exemplaires fabriqués:
?
Période d'utilisation:
de 1936 à 1980
Versions et dérivés:
MAS 36 de tir réduit en calibre 22 LR

MAS 36 de théorie

MAS 36 CR 39

MAS 36 LG 48

MAS 36-51

MAS 47 (arme de compétition)

FR F1
Classification:
1° catégorie

III) Historique:
A la fin du premier conflit mondial le stock d'armes en calibre 8 mm est considérable et malgré l'obsolescence manifeste de la munition et surtout du Lebel il n'est pas envisager dans l'immédiat de moderniser notre armement. L'ensemble de nos armées est alors équipé du système Berthier (fusil 07-15, fusil mle 1916 et mousqueton mle 1916...), le Lebel est néanmoins gardé au sein de chaque 1/2 groupe de combat aux mains du tireur VB, car il est plus résistant au fort recul de ce lance grenade que les autres fusils.
Néanmoins la forme particulière de la munition de 8x50R ayant montré ses limites lors de l'utilisation dans le tir automatique, en particulier dans le FM CSRG 1915 Chauchat, il est alors lancé l'étude d'une nouvelle cartouche. Au début des années 20 la cartouche de 7,5x58 est adoptée, puis en 1924 la première arme qui la chambre, le FM mle 1924. Suite à des incidents de tir et une trop grande "ressemblance" avec la cartouche du Mauser, la toute récente cartouche est modifiée quelque temps plus tard et son étui se trouve raccourci de 4 mm. La cartouche définitive est donc la 7,5x54 mle 1929C et le FM mle 1924 change d'appellation et devient le fameux FM mle 24-29.
Nos différentes manufactures avaient déjà étudier dès 1921 différents prototypes de fusils, ils seront chambrés dans un premier temps par la cartouche de 7,5x58, l'adoption de la cartouche de 7,5x54 va augmenter encore les délais puisque les prototypes et les plans doivent être modifiés. Parallélement il est étudié l'adaptation des anciennes armes (Lebel, 07-15...) au calibre de 7,5 mm. Toutes ces études ralentiront considérablement l'adoption du futur fusil et ce n'est qu'à partir de l'année 1928 que les premières armes sont essayées en corps de troupe. D'abord chambrées en 7,5x58 elles seront modifiées dans les années suivantes pour chambrer la 7,5x54 et ce sont ces armes qui en 1932 subiront les derniers tests avant l'adoption définitive. Des prototypes des trois manufactures en lices sortira vainqueur celui de la MAS qui devra néanmoins encore subir quelques modifications. Les essais en corps de troupes de l'arme définitive auront lieu de 1933 à 1935 puis le 17 mars 1936 est enfin adopté le fusil de 7,5 mm modèle 1936. Fabriqué exclusivement par la Manufacture d'armes de St-Etienne il sera dès lors plus connu sous le nom de MAS 36. La fabrication ne démarre qu'en 1938, avec malheureusement une cadence très faible, ce qui fait qu'à la déclaration de guerre à l'Allemagne il n'a été livré que 63 000 exemplaires aux unités combattantes.
L'armement de nos troupes est donc le même que celui de 14-18 et la participation au deuxième conflit mondial du MAS 36 sera limité.
Les allemands se servent des exemplaires saisis dans nos arsenaux sous l'appelation gewehr 242 (f) pour équiper leurs troupes de seconde ligne et la milice française, quand aux rares exemplaires en service au sein des FFL, ils serviront principalement en Afrique du nord.
La fabrication reprend en 1945, au fusil d'infanterie vient s'ajouter le MAS 36 CR 39 qui devait doter les parachutistes et les chasseurs alpins au début de la guerre mais dont la fabrication n'avait pas pu être entreprise à l'époque. Par la suite la fabrication du MAS 36 sera simplifiée aux alentours de l'année 1947 avec l'utilisation de la tôle emboutie à la place de l'acier usiné. Cela permettra d'équiper rapidement nos troupes en Indochine d'un fusil de conception nationale, maigre consolation alors que les USA avaient déjà doter leurs combattants d'un fusil semi-automatique dès 1936. Le MAS 36 est donc pratiquement obsolète lors de son arrivée massive dans les corps de troupe mais il assurera le "tampon" jusqu'à l'arrivée d'un fusil semi-automatique de conception nationale, le futur FSA modèle 1949.
Afin de le moderniser quelque peu, il sera équipé d'un lance-grenade et deviendra le MAS 36 LG 48, vite supplanté par le MAS 36-51. Sous cette forme il survivra jusque dans les années soixante. L'un de ses descendants indirect est toujours en service, en effet le FRF2 utilise la boîte de culasse et la culasse légèrement modifiées du MAS 36 ce qui, finalement, est une preuve de la robustesse et de la fiabilité du système de base.

_________________
Cavalier le matin, Blindé à midi, Déchenillé le soir!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Ven 26 Déc 2008 19:38 
Hors ligne
Général de Brigade
Général de Brigade
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Avr 2008 20:42
Messages: 3176
Localisation: Nancy
Période de présence à STETTEN: 1993-1994
Grade: Maréchal des Logis
Affectation: EED3/P2 chef de patrouille 3èRD- 1er Spahis
Onoro a écrit:
Les allemands se servent des exemplaires saisis dans nos arsenaux sous l'appelation gewehr 242 (f) pour équiper leurs troupes de seconde ligne et la milice française, quand aux rares exemplaires en service au sein des FFL, ils serviront principalement en Afrique du nord.


j'savais pas...tu m'apprends quelque chose....

'fait rien en 1945, on s'est bien approvisionné à notre tour à la Wehrmacht

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Dim 4 Jan 2009 20:27 
Hors ligne
Lieutenant
Lieutenant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 31 Oct 2008 15:22
Messages: 852
Localisation: meurthe et moselle (Lorraine)
Période de présence à STETTEN: 1982/1983 (06)
Grade: militaire du rang
Affectation: e c s / p d r e
qui a tiré avec le mas 36 ? est ce que cette arme etait précise et est ce que le recul est vraiment puissant ?

_________________
Si ça continu, il faudra que cela cesse !!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Mer 25 Aoû 2010 08:01 
Hors ligne
Adjudant-Chef
Adjudant-Chef
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Mai 2010 12:07
Messages: 301
Période de présence à STETTEN: 1974-1982
Grade: maréchal des logis
Affectation: atelier régimentaire chars M74.AMX 30.30D. 10 .13 roues GBC8KT .TBU.jeep .CAR 45pl 30pl .ex ex
dans les stages commando ont percevaient ce fusil avec la culasse soudé pour exécuter les exercices sur les parcours nautique.si l'arme tombé à l'eau il n'y aurait pas eu de compte rendu à faire .voila le triste sort des armes réformées. :aoops2:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Mer 25 Aoû 2010 08:49 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 11 Nov 2008 12:26
Messages: 2575
Localisation: 84
Période de présence à STETTEN: 1982-1987
Grade: Marechal Des Logis
Affectation: Escadron porté - 1er esc - ECS Trans
degruson a écrit:
dans les stages commando ont percevaient ce fusil avec la culasse soudé pour exécuter les exercices sur les parcours nautique.si l'arme tombé à l'eau il n'y aurait pas eu de compte rendu à faire .voila le triste sort des armes réformées. :aoops2:

c'est vrai j'avais oublié :aoops:........ :amerci: Jacques

_________________
Cavalier le matin, Blindé à midi, Déchenillé le soir!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Sam 23 Oct 2010 08:29 
Hors ligne
Adjudant-Chef
Adjudant-Chef
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Mai 2010 12:07
Messages: 301
Période de présence à STETTEN: 1974-1982
Grade: maréchal des logis
Affectation: atelier régimentaire chars M74.AMX 30.30D. 10 .13 roues GBC8KT .TBU.jeep .CAR 45pl 30pl .ex ex
bien réglé on fait de jolie cartons au tir couché ,a genoux et plus rarement debout.le plus dificile a la fin c d'avoir des canons nikel . :acool: :acool:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 10:57 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 14 Déc 2008 01:26
Messages: 2706
Localisation: Val d'Oise
Période de présence à STETTEN: 94/10 à 95/07
Grade: Brigadier chef
Affectation: Instruction
Le guide technique :

Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le MAS36
MessagePosté: Ven 1 Avr 2011 11:00 
Hors ligne
Colonel
Colonel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 14 Déc 2008 01:26
Messages: 2706
Localisation: Val d'Oise
Période de présence à STETTEN: 94/10 à 95/07
Grade: Brigadier chef
Affectation: Instruction
Petite précision : Fusil de 7,5 mm - Modèle 1936 CR 39.

Image

Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com